CONSTITUTION

Պոեզիա > CONSTITUTION

1-Moi, Hovhannes Grigorian,

citoyen de République d’Arménie,

j’ai le droit de me réveiller  l’égale des hommes d’Etat,

tôt le matin et convaincu d’avance que les pouvoirs

ont fait tout  leur possible

pour que le soleil se lève à l’est,

les nuages avancent dans le sens du vent

et les oiseaux entament sous ma fenêtre

la même chanson dont paroles et musique

ont été plébiscitées par un référendum national…

 

2-J’ai le droit de me promener dans toutes les rues

de la ville, la marche à pied étant encouragée, mais

sur tous ceux qui roulent en Mercedes,

BMW et toutes sortes Jeep,

j’ai le droit de formuler mon avis en silence,

bien que les injures à voix haute

soient recommandées…

 

3-J’ai le droit de regarder librement à travers les

vitres des restaurants, bars, casinos,

d’en admirer le décor,

les meubles, j’ai le droit d’apprendre,

par-derrière les rideaux,

comment s’amusent les élites politiques et

économiques du pays,

et si, en exerçant leur droit garanti

par la constitution,

ils me chassent loin, à l’aide des gardes du corps,

j’ai le droit d’exprimer ma révolte par vocifération,

bien qu’il me soit recommandé de

quitter les lieux sans bruit…

 

4-Je suis sûr que l’Etat me garantira

droit de vieillir,

je suis convaincu que je pourrai passer

les derniers jours de ma vie dans un asile de vieillards

financé par Lui,

et pas de doute que je bénéficierai du droit

d’être enterré dans l’arrière-cour immense de l’asile

lorsque sonnera le temps d’exercer mon droit

les plus importants –

choisir entre la vie et la mort,

et moi, bien sûr, je préfèrerai mourir,

bien qu’il nous soit recommandé

de crever…